Text

Nicolas


Batterie

Quand j’ai commencé la musique ? C’est arrivé par accident. Le jour où j’ai cassé la guitare de mon père en marchant dessus; j’étais môme, mais je m’en souviens très bien. Mes fesses aussi d’ailleurs… Pour me punir, on m’a inscrit à l’école de musique de Colmar, avec obligation de suivre les cours de chorale et de solfège. A l’âge de 9 ans, je troque ma contrebasse pour les percussions (tambourin, timbales, xylophone, marimba, vibraphone, glockenspiel etc..).

N’ayant pas du tout le même état d’esprit que l’enseignement en musique classique, je divorce avec l’école à l’âge de 16 ans, puis je prends des cours de caisse chez différents profs. J’intègre par la suite divers formations, dont certaines où je suis encore en activité : une formation de Jazz New Orleans, une formation de Jazz Manouche — LES MELLOW SWING (oui à la batterie), un groupe de Blues – LES BLUES’ART, un groupe de Hard rock — INSIDERS, et enfin un peu de baloch’ pour arrondir les fins de mois 😉 Sans oublier HAEREDIUM, bien sûr !!


Matériel

Top secret…


Morceau d’Haeredium préféré

L’Homme de la Taverne

Influences

Franck ZAPPA, Miles Davis, Chick Coréa, Sting, Motorhead, Guns N’Roses, In Flames, Limp Bizkit, Hammerfall, Korpiklaani, Turisas, Eluveitie, Selah Sue, Ensiferum, Children of Bodom, Franky Vincent, Chinese man, Rodrigo y Gabriela, Dub Inc, Bob.., L’hymne national russe, Denver le Dinosaure, La compile des chants du Goulag

Autres projets

The Insiders (Hard Rock)